Le mythe de Sisyphe...

Publié le

Le mythe de Sisyphe...

Le mythe de Sisyphe...

Sisyphe, père du non moins célèbre Ulysse, était selon Homère le plus sage des mortels :

Il régnait sur la ville de Corinthe qu'il avait fondé, et il y avait développé la navigation et le commerce.

Cependant, il était aussi avare et trompeur. Il en avait acquis une réputation de brigand et de voleur.

Quand l'heure de mourir vint pour Sisyphe, ce dernier enchaina Thanatos (personnification de la mort dans la mythologie) car il refusait de mourir. Durant ce temps, aucun homme n'était confronté à la mort.

S'apercevant que plus personne ne mourait, Zeus envoya Hadès, dieu des enfers, délivrer Thanatos. Hadès laissa la possibilité à Sisyphe de retourner à Corinthe pour voir sa femme et parler avec elle de ses funérailles. Mais, une fois de retour à Corinthe, il ne voulait plus retourner chez les morts car il savait que l'enfer l'attendait.

Thanatos vint finalement le chercher de force pour l'amener aux enfers.

Pour avoir osé défier les dieux, Sisyphe fut condamné à faire rouler indéfiniment une énorme roche ronde jusqu’en haut d’une montagne. Parvenue au sommet, la roche, sous l’effet de la gravité, redescendait jusqu’au pied de la montagne, et Sisyphe devait recommencer sa harassante tâche.


On perçoit l'absurdité du personnage tant dans le désespoir de tenter d'échapper à une mort inévitable, que dans la tentative d'achever un travail interminable.

" Et je vis Sisyphe qui souffrait de grandes douleurs et poussait un énorme rocher avec ses deux mains. Et il s’efforçait, poussant ce rocher des mains et des pieds jusqu’au sommet d’une montagne. Et quand il était près d’en atteindre le faîte, alors la masse l’entraînait, et l’immense rocher roulait jusqu’au bas. Et il recommençait de nouveau, et la sueur coulait de ses membres, et la poussière s’élevait au-dessus de sa tête. " Homère.

Bon courage!...

Yves Lorand

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article