Lü Dongbin

Publié le

Lü Dongbin

Lü Dongbin fait parti des "Huit Immortels" qui ne sont pas des dieux mais des personnages légendaires qui ont le droit de participer au banquet de Dame Wang à force de pratiquer le Tao. Encore étudiant, il rencontra un dragon de feu qui lui offrit une épée magique lui permettant de se cacher au paradis.
Plus tard, Lü Dongbin se rendit dans une auberge où il rencontra un homme appelé Zhongli. Alors que ce dernier faisait cuire du millet et réchauffer un pichet de vin, Lü s'endormit et vit sa vie future en rêve: il rêva qu'il vivrait comblé pendant un demi-siècle, puis que la chance tournerait et que sa famille serait ruinée; il serait lui-même tué par des bandits.
Lorsque Lü Dongbin se réveilla, il était convaincu de l'inutilité d'une ambition terrestre et décida de renoncer au monde. Il suivit alors Zhongli dans les montagnes à la recherche du taoïsme et devint immortel.

Avant de le prendre pour disciple, Zhongli le testa à plusieurs reprises :


- Il n'éprouva aucune tristesse lorsque sa bien-aimée tomba gravement malade ni aucune joie lorsqu'elle fut guérie.
- Après avoir âprement discuté le prix, un acheteur tomba d'accord pour lui prendre un objet mais au moment de payer il refusa d'acquitter le prix convenu et s'en alla sans que Lü Dongbin s'en émeuve.
- Au marché il acheta une série de casseroles en bronze pour un prix modique, revenu à la maison il s'aperçut que les ustensiles étaient en or, alors il les retourna au marchand.
- Un jour une horde de démons et d’esprits malfaisants l'assaillirent dans sa maison en lui disant qu'ils allaient lui prendre sa vie comme lui-même l'avait fait dans une vie antérieure. Sans crainte, Lü répliqua que s'il avait pris leur vie dans le passé ils n'avaient qu'en prendre la sienne aujourd'hui. Tout d'un coup, le ciel devint bleu et les démons disparurent.
- Alors qu'il fait l'aumône à un mendiant, ce dernier lui en réclama plus de façon grossière et Lü lui dit au revoir avec un sourire.

- Un moine taoïste fou vendait un breuvage dans la rue en racontant aux gens que sa potion magique aurait l'un des deux résultats: soit le buveur mourrait sur ​​place, soit le buveur devenait immortel. Bien entendu personne n'osait essayer, sauf Lü, qui l'acheta pour l'essayer. Rien ne se passa pour lui.
- Alors qu'il gardait des chèvres dans la montagne un tigre affamé surgit; Lü mis les chèvres à l'abri puis il fit face au fauve qui s'en alla.
- Lü étudiait dans sa petite cabane dans la montagne quand une jeune et belle femme lui demanda l'hospitalité et se mit à le draguer mais il résista à la tentation.
- Son sens moral aigu l'empêcha d'utiliser son art alchimique à mauvais escient : il aurait renoncé à transformer pour un demi-millénaire seulement du vil métal ordinaire en or, de peur de léser le futur propriétaire au moment de l’échéance.

On raconte que Lü Dongbin aime à se mélanger aux simples mortels, récompensant les bons et punissant les méchants. Il combat l'ignorance, la passion et l'agressivité à l'aide de son épée qui est son attribut.

La tradition populaire a fait de Lü Dongbin un héros buveur et coureur. Il aurait vainement tenté sa chance auprès de He Xiangu et c'est peut-être pour cette raison que les couples évitent de se présenter ensemble devant lui de peur qu'il ne les sépare. Toutefois le clergé taoïste récuse cette version.

Source : http://mythologica.fr/chine/ludongbin.htm

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article