Pratiquer avec les étoiles…

Publié le

Voici quelques pratiques (avancées ?..) de qigong dans lesquelles on utilise les étoiles.

Tout d’abord, voici des extraits d’un texte de Pascal Sauget publié le 13 Mai 2009 :

Comme vous le savez peut-être, il est possible de pratiquer la deuxième méthode du Zhi Neng Qi Gong en plaçant des étoiles à l’intérieur du corps.

Pourquoi procéder ainsi ?

Il semblerait que cela soit pour aider le corps, la conscience corporelle à se fondre dans l’infini du vide de l’espace.

Je doute que cela soit la seule explication mais je n’ai pas réussi à avoir d’autre réponse. Instinctivement, je dirais que placer des étoiles à tel ou tel endroit dans le corps, donne au corps, une information.

En attendant, voici la place des étoiles.

 

Premier enchaînement :

·         tête de la grue (hè shou) : 7 petites étoiles (xiao qi xing) : bai hui, yin tang, dà zhui, yu zhong  (deux points), fu she (deux points)

·         tête du dragon (long tou) : 7 grandes étoiles (da qi xing) : bai hui, hua gai, ming men, huan tiao (deux points), qiu xu

Deuxième enchainement: yang chi (deux points : poignets), jian yu (deux points : épaules), da zhui, tao dao, wei lu (coccyx)

Troisième enchainement : 24 étoiles des mains

Quatrième enchainement : pas d’étoile.

Cinquième enchainement :

·         pendant zhi li, rotation des poignets, jusqu’au moment où on est en bas : tian zhu (deux points), da shu (deux points), nu xi (deux points)

·         pendant wan yao, quand on est en bas, plié en deux : lao gong (deux points), yong quan (deux points), hui yin (périnée), du qi (nombril), ming men zhong dian (= entre ming men et nombril)

Sixième enchainement : bai hui, du qi; yu ming men zhong dian

Septième enchainement :

·         pendant qian kua, serpent qui ondule : 7 grandes étoiles, da qi xing

·         pendant hou kua, lao gong (deux points) et tan zhong, milieu de la poitrine

Huitième enchainement : bai hui, su liao (bout du nez), hui yin, he xi, ming men

Neuvième enchainement : 7 grandes étoiles : da qi xing

 

Je n’ai pas personnellement d’expérience concernant cette pratique. Pour les 24 étoiles des mains,  voici un diagramme des 24 points de la main qui pourrait être en relation : Le dessin représente la main gauche coté paume. Le symétrique, avec la spirale qui tourne dans l’autre sens, est valable pour la main droite, bien entendu.

Une autre pratique avec les étoiles, en lien avec l’enseignement de Mantak Chia, m’est plus familière :

Méditation sur la lumière violette.

A la conception, les deux énergies yin et yang, venant de la mère et du père se manifestent. Mais très vite, ces deux forces explosent en 9 centres d’énergies différentes. 7 sont dans le corps et 2 à l’extérieur. Ces 9 centres sont nos étoiles personnelles. D’un certain point de vue, rassembler ces 9 étoiles en une seule représente l’objectif de l’alchimie interne taoïste, le retour à la force originelle, le wuji.

Il y a une étoile au dessus de la tête, à environ 20/30 cm, et une sous nos pieds à 80 cm de profondeur. Elles sont nos anges gardiens, nos guides. Elles sont en lien avec les énergies du cosmos et de la terre.

 

 

Pratique : S’assurer que le Dantian est chaud et que Mingmen et Yintang respirent. Imaginer un rayon lumineux qui part du sommet du crâne jusqu’à l’étoile au dessus de la tête. Sentir l’attraction de l’étoile liée à la terre de la même manière. Visualiser l’étoile polaire et la grande ourse 2 à 3 mètres au dessus du crâne, en voyant le récipient de la grande ourse se remplir de lumière violette, qui vient de l’étoile polaire et de tout l’univers. S’aider des mains et de l’imagination pour verser cette lumière violette vers l’étoile personnelle, puis delà la faire rentrer par le sommet du crâne dans tout le corps. Dans le taoïsme, l’on considère que l’étoile polaire émet la lumière violette et la grande ourse la lumière rouge. Les deux couleurs vont fusionner en une couleur qui à les propriétés de toutes les autres couleurs réunies, avec un effet rapide de guérison et de régénération des organes.

 

Pour terminer, voici une autre pratique, enseignée par Zhou Jinghong, qui s’appelle Méditation de la grande ourse, qui consiste à faire rentrer les étoiles de la grande ourse dans le corps. Elle se pratique allongée sur le dos, dans la position indiquée sur le dessin, et s’appelle Qi xing dou jue 七星斗诀. Elle peut s’accompagner d’un mudra spécifique des mains qui s’appelle Zi wu lian huan jue 子午连环诀, avec le pouce de la main gauche sur le point 7, bout du majeur correspondant au cheval, wu et le pouce droit sur le point 1, racine de l'annulaire, correspondant au rat, zi . Sur le diagramme, j’ai représenté l’ordre à suivre en partant de la main gauche. La séquence est 1,2,3,3,2,1,1,2,3,4,5,6,7,7,6,5,4,3,2,1. Les hommes commencent par la main gauche, les femmes par la main droite. Donc pour les hommes, ce sera main gauche, main droite, pied gauche, pied droit. L’inverse pour les femmes. La localisation des étoiles dans le corps est la suivante : 1 main ou pied, 2 coude /genou, 3 gorge/périnée, 4,5,6 et 7 mamelon et aine.

L’on parcourt les points un par un en imaginant une étoile qui brille et scintille. Pendant toute la pratique, le centre du corps, le hunyuan, le dantian médian dans le zhi neng qigong, est en lien avec l’étoile polaire située juste à la verticale au dessus.

Yves Lorand

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article