GUOLIN QIGONG 2

Publié le

Exercices de la marche naturelle avec la méthode de respiration ventilée de degré moyen中度风呼吸法自然行功 (suite...)

2. Exercice principal (Zheng Gong)

Après avoir effectué les 3 ouverture-fermeture au niveau du Dantian moyen, ouvrez lentement les yeux la langue toujours appuyée contre le palais, la pathologie détermine quel pied commencera en premier.  En général, pour les cancers on commence par le pied gauche ; les personnes étant atteintes au foie, à la vésicule biliaire et aux yeux commencent par le pied droit ; pour les autres maladies chroniques et les gens qui veulent entretenir leur santé : pour les hommes le pied gauche d’abord, pied droit pour les femmes.

Pour les personnes commençant par le pied gauche :

Lorsque vous déplacez le pied gauche, transférez votre centre de gravité sur votre pied droit, simultanément la main droite passe devant le Dantian moyen, la main gauche se balance jusqu’à atteindre la hanche gauche. La pointe du pied gauche pointe sur l’intérieur de la plante du pied droit avec un espacement équivalent à un poing, taille et hanches détendues, ensuite avancer le pied gauche, soulever la plante du pied verticalement, le talon toujours au sol, transférer le poids du corps vers l’avant pour reposer le pied à plat. De même, passer au pied droit en gardant le talon au sol et en soulevant la plante du pied,lorsque vous avancez le pied droit, la main gauche se déplace devant le Dantian moyen, la main droite sur le côté de la hanche. En définitive, quand le pied gauche est devant, la main droite se trouve devant le Dantian moyen et inversement. Il faut distinguer le Yin et le Yang, le vide et le plein pour que le corps recouvre son énergie vitale. Le mouvement de balancier des deux mains doit être une main vide, une main pleine, une haute, une basse, il ne s’apparente donc pas à jouer du piano.  Lors de l’exercice de la marche naturelle le procédé de balancement des mains et de tonification-purge est le suivant :

Maladies chroniques :

Méthode de purge : la paume des mains ou la pointe des doigts vers le bas.

Méthode de tonification ou d’ascension : la paume des mains vers le haut

Méthode d’ajustement : la paume des mains suit la direction du Dantian moyen lors du va et vient du mouvement de balancier.

Pour les cancers :

Méthode de purge : paumes des mains vers le bas

Méthode d’ajustement : les paumes des mains descendent et reviennent vers le Dantian moyen.

 

 

Maladies chroniques

 

Les cancers 

Méthode de purge 

La paume des mains ou la pointe des doigts vers le bas.

paumes des mains vers le bas

Méthode de tonification (ou d’ascension) 

La paume des mains vers le haut

 

 

Méthode d’ajustement 

La paume des mains suit la direction du Dantian moyen lors du va et vient du mouvement de balancier.

 

Les paumes des mains descendent et reviennent vers le Dantian moyen.

 

L’exercice de la marche naturelle en général utilise la méthode de respiration ventilée ( pour l’hypertension artérielle et les maladies cardiaques en principe on utilise la respiration naturelle), c’est-à-dire inspirer et expirer par le nez, le bruit de la respiration à peine audible, inaudible pour les autres, à peine audible pour soi-même. Lorsque le talon du pied gauche touche terre inspirer « xixi » ( un temps), lorsque le talon du pied droit touche le sol expirer « hu » ( également un temps) ; Si le pied droit avance en premier, quand le talon du pied droit touche le sol inspirer « xixi » ( un temps), quand le talon du pied gauche touche le sol expirer « hu » ( un temps). De cette façon « xixi » (inspirer, inspirer) « hu » (expirer) on avance un pas après l’autre vers l’avant.

Si vous commencez par le pied gauche marchez environ 15 min, position de relaxation debout, si vous avez de la salive envoyez là au Dantian en trois fois, faites trois ouverture-fermeture (kaihe) au niveau du Dantian moyen ; changez et commencez par le pied droit, marchez de nouveau 15 min, puis en position de relaxation debout, faire trois ouverture-fermeture au niveau du Dantian moyen. De nouveau, pied gauche en premier marchez 15 min, au total vous marchez 45 min environ puis terminez l’exercice. Les personnes âgées et les personnes de faible constitution peuvent le faire petit à petit, par étapes, à partir de quelques pas augmenter progressivement jusqu’à 5, 10,30, ou 40 min mais aux maximum une heure, pas plus. Pour la vitesse d’exécution, c’est à voir selon la gravité de la maladie, l’âge et la constitution physique. Faites le afin que cela soit confortable pour vous et que vous n’ayez pas à haleter à grandes bouffées.

 

  1. Exercice de clôture (Shou Gong)

L’exercice de clôture est très important, si la pratique des exercices peut être vue comme planter des graines et des semis, l’exercice de clôture sera vu comme la moisson et la récolte. Il faut accorder beaucoup d’importance au fait que cela constitue le résultat de la pratique. Le procédé de l’exercice de clôture et celui de la phase préparatoire sont similaires, mais l’ordre est inversé. Après la position de relaxation debout, faire d’abord les 3 ouverture-fermeture au niveau du Dantian moyen, ensuite faire les 3 respirations Qi en 3 temps au niveau du Dantian moyen. Faire converger vos pensées sur le Dantian moyen mais ne les garder pas au Dantian afin que l’énergie retourne au corps, Yuye retourne au Dantian, les deux mains reviennent sur les côtés du corps, adopter la position de relaxation debout un moment (les malades chroniques peuvent rester debout un peu plus longtemps), ensuite la langue retombe doucement, les yeux s’ouvrent doucement. Reprendre une attitude habituelle. Se reposer un moment

 

Partie 3 : Les spécificités de l’exercice de la marche naturelle :

 

Le cœur et l’esprit apaisé, confortable et naturel ;

L’humeur stable, le souffle en harmonie, rejetez les pensées parasites ;

La langue contre le palais, les yeux regardent devant ;

Les pieds se lèvent, les mains bougent, le Baihui vers le ciel (tête bien droite) ;

Ne pas avoir les pieds fermés vers l’intérieur, les genoux sont légèrement fléchis ;

En faisant des petits pas, les pieds avancent chacun dans leur axe ;

Hanches et taille relâchées, le Qi descend au Dantian ;

Une main se balance, l’autre vers le Dantian ;

Soyez libre de toute contrainte, détaché, ne recherchez pas d’aide au dehors.

 

 

Source: Guolin xin qigong; 1999; Ed: Renmin tiyu chubanshe. Beijing

Yves Lorand

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article