GUOLIN QIGONG 3

Publié le

 

Exercices de la marche rapide de la méthode de respiration ventilée风呼吸法快步行功

 

 

Les exercices de la marche rapide de la méthode de respiration ventilée sont des exercices Daoyin de la respiration. Ce sont la base de l’exercice pour les cancéreux.  Ces exercices rapides se divisent en trois types : vitesse peu rapide, vitesse moyennement rapide et vitesse très rapide.

 

 

Partie 1 : Exercice de la marche à vitesse peu rapide avec la méthode de respiration ventilée faible

 

  1. Effets de l’exercice de la marche peu rapide : prévention des cancers, guérison des cancers, anti-inflammatoire.
  2. Points essentiels de l’exercice :
  1. Phase préparatoire et de clôture identique à celle de l’exercice de la marche naturelle.
  2. Pendant la marche : inspirer deux fois « xixi » expirer une fois « hu », c’est-à-dire « xixi » de face et « hu » sur les côtés. Un pied « xixi » un pied « hu », tourner la tête à chaque « hu » (expiration).

3. Particularités de l’exercice de la marche à vitesse peu rapide :

1. La marche et le balancement des mains sont identiques à ceux de l’exercice de la marche naturelle, ce qui diffère est :

  • La vitesse d’exécution qui est supérieure à celle de l’exercice de la marche naturelle ;
  • L’exercice ne dure que 20 minutes (changement de pied au bout de 10 minutes) ;
  • Il faut tourner la tête à chaque « hu ».

2. L’exercice de la marche naturelle a pour mot d’ordre « naturelle »,  alors que les 3 sortes d’exercices de la marche rapide mettent l’accent sur la précision de la position, et de la mise en place. Il faut être souple tout en ayant de la dureté et inversement, les mains doivent impérativement guider le Qi vers le Dantian.

4. Les points à noter de l’exercice de la marche à vitesse peu rapide :

1.  Il faut pratiquer tôt le matin, dans un endroit où l’air est frais et chargé de beaucoup d’ions négatifs. L’idéal pour les malades cancéreux est de pratiquer au bord de l’eau ou sous un saule. Pour les maladies chroniques telles que les maladies cardio-vasculaires et l’hypertension, pratiquer sous un cyprès ou un sapin conviendrait le mieux.

2. Cet exercice convient aux personnes atteintes de cancers ayant de l’hypertension et des maladies cardio-vasculaires et ce avec ou non un foyer pathologique. Il convient également aux personnes âgées de faible constitution atteintes de cancers.

3. Lors de la pratique de l’exercice, le balancement des mains doit en principe rester éloigné du foyer pathologique pour les malades cancéreux.

 

Partie 2 : Exercice de la marche à vitesse moyennement rapide avec la méthode de la respiration ventilée de degré moyen

  1. Les effets de l’exercice à vitesse moyennement rapide :
  1. Cet exercice peut prévenir et guérir les cancers. Les cancéreux de stade intermédiaire, ceux qui ne peuvent plus pratiquer l’exercice de marche à vitesse très rapide, les cancéreux faibles physiquement, subissant de la radiothérapie ou de la chimiothérapie et les personnes atteintes du cancer du foie doivent beaucoup pratiquer cet exercice.
  2. Les personnes âgées atteintes de trachéite, d’emphysème pulmonaire, de leucémie et celles avec peu de plaquettes sanguines peuvent également pratiquer cet exercice.

2. Les points essentiels de l’exercice de marche à vitesse moyennement rapide :

1. Phase préparatoire et de clôture identique à celle de l’exercice de la marche naturelle.

2. Durant l’exercice : inspirer « xixi » lorsque le talon touche le sol, et expirer « hu » lorsque la plante du pied touche le sol. Si vous avancez le pied gauche, lorsque le talon touche le sol, faire deux brèves inspirations « xixi » par le nez. Lorsque la plante du pied est à plat au sol, faire une expiration « hu » par le nez. Lors des deux inspirations « xixi » par le nez, le visage est de face, le centre de gravité du corps vers le pied arrière. Lors de l’expiration « hu », le poids du corps est transféré vers l’avant, dans le même temps tourner la taille et la tête.

3. Il existe deux façons de faire l’exercice de la marche à vitesse moyennement rapide :

La première est de tourner la tête, tourner la taille et balancer les mains dans la direction du pied avant (le talon du pied arrière ne décolle pas du sol).

La deuxième est de tourner la tête tourner la taille et balancer les mains dans la direction du pied arrière (là le talon du pied arrière peut être levé).

Ces deux façons de faire impliquent de faire « xixi » et « hu » à chaque pas effectué. Vous pouvez choisir celle que vous souhaitez pour réaliser l’exercice.

  1. Les spécificités de l’exercice de la marche à vitesse moyennement rapide :
  1. Parmi les 3 exercices de la marche rapide, cet exercice est celui qui a la vitesse d’exécution la plus faible. Il faut être stable lorsqu’on marche.
  2. Du fait que la respiration « xixihu » est effectuée pour chaque pied, la vitesse de respiration est plus grande que celle de l’exercice de la marche à vitesse peu rapide mais moins élevée que celle de l’exercice de la marche à vitesse élevée.

           4. Les points à noter au sujet de l’exercice de la marche à vitesse moyennement rapide :

1. Les personnes atteintes de cancer du foie et celles atteintes de cancer du rein feraient bien  d’adopter la façon de faire l’exercice en tournant la tête, la taille et en balançant les mains dans la direction du pied arrière, et ce, afin d’éviter de faire pression sur le foyer de la maladie.

2. Il ne faut pas faire l’exercice de la marche à vitesse moyennement rapide en le considérant comme un exercice de marche lente.

Partie 3 : Exercice de la marche à vitesse très rapide avec la méthode de respiration ventilée intense

1. Les effets de l’exercice de la marche à vitesse très rapide :

1. Cet exercice est utilisé pour secourir les personnes cancéreuses.

2. C’est l’exercice le plus efficace pour guérir les cancers et éliminer les tumeurs malignes.

 

2. Les points essentiels de l’exercice de la marche à vitesse très rapide :

1. Phase préparatoire et clôture identique à celle de l’exercice de la marche naturelle.

2. Les points essentiels de cet exercice sont quasiment les même que ceux de l’exercice de la marche naturelle, les seuls points qui diffèrent sont les suivants :

  • La respiration: on inspire  « xi » par le nez dès que le talon du pied touche le sol ; lorsque le talon de l’autre pied touche le sol on expire « hu » avec le nez. Donc un « xi » un « hu ».
  • Pour tourner la tête : tourner la tête à chaque « hu ».
  • La durée : 20 min de marche seulement (changer de pied au bout de 10 min)
  • La vitesse : parmi les exercices de marche c’est celui qui a la vitesse la plus grande.

3. Les spécificités de l’exercice de la marche à vitesse très rapide :

1. Durant l’exercice, les positions doivent être fermes sans être dures et souples sans être molles.

2. Cet exercice a pour particularité : soudaineté, rapidité et force. Pendant l’exercice les pas, la respiration, le balancement des mains, le mouvement de rotation de la tête sont rapides, la respiration est courte et à rythme rapide. Les 4 types de force produits par l’énergie interne :

Chaleur, force de rotation, vigueur, l’énergie intérieure pour s’attaquer au foyer malade de manière soudaine, rapide et forte.

 

 

4. Les points à noter de l’exercice de la marche à vitesse très rapide :

1. Cet exercice convient aux personnes atteintes de cancer avec un foyer défini. Cependant il faut noter que les personnes cancéreuses avec le foyer malade défini, ayant également une maladie cardio-vasculaire et de l’hypertension ne doivent pas pratiquer cet exercice.

2. La vitesse de l’exercice ne répond pas au principe de « plus c’est rapide mieux c’est » mais se définit en fonction des pathologies, des personnes et des constitutions physiques.

3. Pour les cancéreux en phase intermédiaire et finale, le balancement des mains doit être de grande ampleur. Ces personnes ne doivent pas utiliser la méthode de tonification mais seulement la méthode de purge.

4.  Si des personnes ont la tête qui tourne de par le fait de tourner la tête à chaque pas, elles peuvent tourner la tête comme dans l’exercice de la marche naturelle. (C'est-à-dire tous les 2, 4 ou 6 pas).

5. Les 3 types d’exercices de marche rapide durent tous 20 min. Il faut impérativement faire une pause de 20 min afin d’avoir une transformation énergétique complète.

 

Source: Guolin xin qigong; 1999; Ed: Renmin tiyu chubanshe. Beijing

Yves Lorand

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article