GUOLIN QIGONG 4

Publié le

Exercice de la marche à 1,2,3 pas avec la méthode de respiration ventilée de degré moyen中度风呼吸法一,,三步行功

 

Partie 1 : Les effets des exercices de la marche à 1,2,3 pas

  • Prévention et guérison des cancers
  • Elimination des inflammations et antidouleur. Extrêmement efficace pour les personnes atteintes d’inflammations des poumons, du foie, de l’estomac, des reins et les personnes ayant des fièvres légères depuis longtemps et n’arrivent pas à s’en remettre.
  • En hiver, cet exercice peut remplacer l’exercice de la marche à vitesse lente.

 

Partie 2 : Les points essentiels et les méthodes pratiques des exercices de la marche en pointant sur  1,2,3 pas

  1. La phase préparatoire et la clôture sont identiques à l’exercice de la marche naturelle.
  2. « Xixi,hu »  est effectué après un pas et un pointé dans l’exercice de la marche en pointant sur un pas. C’est-à-dire que à chaque pas correspond deux inspirations et une expiration. Si on commence en avançant le pied gauche, lorsque la pointe du pied gauche se lève et que le talon touche terre faire « xixi ». Le poids du corps se déplace vers le pied gauche, et la plante du pied se pose progressivement à plat sur le sol, tourner la taille et la tête vers la droite, lorsque les orteils du pied droit pointent vers l’intérieur du pied gauche (au niveau de la moitié du pied avec un espacement équivalent à un poing) expirer « hu ». Après 20 minutes de marche, prenez la position de relaxation debout, puis faire trois ouverture-fermeture au niveau du Dantian moyen.
  3. « Xixi,hu »  est effectué après deux pas et un pointé dans l’exercice de la marche en pointant sur deux pas. Si, comme vu précédemment, on commence par le pied gauche, lorsque la pointe du pied gauche se lève et que le talon touche terre faire « xi ». Ensuite avancer le pied droit, lorsque la pointe du pied droit se lève et que le talon touche terre inspirer « xi » une nouvelle fois. La plante du pied droit touche le sol, tourner la taille et la tête vers la gauche, les orteils du pied gauche pointent vers l’intérieur du pied droit (au niveau de la moitié du pied avec un espacement équivalent à un poing) expirer « hu ». Au bout de  10 minutes de marche, prendre la position  de relaxation debout, puis faire trois ouverture-fermeture au niveau du Dantian moyen. Changer de pied, pied droit en premier, lorsque la pointe du pied droit se lève et que le talon touche terre faire « hu ». Ensuite avancer le pied gauche, lorsque la pointe du pied gauche se lève et que le talon touche le sol refaire « xi ». La plante du pied gauche touche le sol, tourner la taille et la tête vers la droite, les orteils du pied droit pointent vers l’intérieur du pied gauche (au niveau de la moitié du pied avec un espacement équivalent à un poing) expirer « hu ». Marcher de nouveau 10 minutes, prendre la position de relaxation debout, puis faire trois ouverture-fermeture au niveau du Dantian moyen.
  4. « Xixi,hu »  est effectué après trois pas et un pointé dans l’exercice de la marche en pointant sur trois pas. Toujours en commençant par le pied gauche, lorsque la pointe du pied gauche se lève et que le talon touche terre faire « xi », ensuite avancer le pied droit, lorsque la pointe du pied droit se lève et que le talon touche terre inspirer « xi » une nouvelle fois. Puis, avancer le pied gauche, la pointe du pied gauche se lève, la plante du pied touche le sol, tourner la taille et la tête à droite expirer « hu ». Après avoir expirer « hu », respirer naturellement, les orteils du pied droit pointent vers leur position initiale, marcher 20 minutes et faire la phase de clôture.
  5.  Les points essentiels des exercices de marche en pointant sur un, deux, trois pas :
  1. Lors de la marche, faire attention à ce que le corps soit droit, centré, que vous soyez apaisé et confortable, le point d’acupuncture Baihui vers le ciel (sommet du crâne bien droit), soyez stable lors du transfert du centre de gravité.
  2. Il faut lever les jambes et poser les pieds doucement, lorsque vous pointez les pieds il faut être totalement détendu, tenir la position avec le pied pointé (pointer légèrement).
  3. La respiration et les gestes doivent être coordonnés, inspirer « xixi » de face, expirer « hu » sur le côté.

 

Partie 3 : Spécificités des exercices de marche en pointant sur 1, 2, 3 pas 

  • Utilisation de la méthode de respiration de degré moyen pour stimuler le système nerveux orthosympathique et parasympathique, renforcer toutes les fonctions des organes et lutter contre les énergies négatives extérieures.
  • Pointer les orteils vers le sol stimule les points Zusanyang et Zusanyin. Lever la pointe du pied active les points d’acupuncture des vaisseaux extraordinaires Yangwei, Yinwei, Yangqiao et Yinqiao situés derrière le talon. Dès lors que l’énergie interne est stimulée elle peut circuler dans la totalité du corps.

 

Cette série d’exercice de marche en pointant utilise simultanément la méthode de respiration ventilée de degré moyen et la stimulation des points d’acupuncture pour mobiliser en même temps le système nerveux et le système de méridiens et de vaisseaux.

La partie supérieure du corps, par la respiration, stimule le système nerveux pour que l’énergie descende. La partie inférieure du corps, par la stimulation des points (pointer avec les pieds), guide l’énergie vers le haut en passant par les méridiens. Ces exercices sont très efficaces.

 

 

 

Partie 4 : Les points à noter des exercices de la marche en pointant à un, deux, et trois pas :

  • Les personnes atteintes de maladie hépatique, de la vésicule biliaire, et des yeux doivent pointer le pied sur le côté en pointant le gros orteil (partie intérieure), pour les autres maladies pointer le pied devant (dans l’axe de la marche) avec plusieurs orteils.
  • Lors de la pratique de ces exercices, au moment d’expirer « hu », les personnes atteintes de maladie cardiovasculaire peuvent  appuyer le majeur de chacune des mains sur le point Neilaogong ( au milieu de la paume de la main). Lors de l’inspiration « xixi » enlever le majeur, ré-appuyer le majeur quand vous expirez « hu ». Répéter ce geste plusieurs fois aura des effets bénéfiques pour le traitement des maladies cardiaques.
  • Pratiquer ces exercices, inspirer « xixi » de face et expirer « hu » sur le côté, tourner la taille et la tête du côté du pied qui pointe. Ceci constitue la partie commune à ces exercices. Ce qui diffère est que dans les exercices de marche en pointant à un et deux pas il faut pointer le pied vers le milieu de l’autre pied, alors que dans l’exercice de marche en pointant à 3 pas il faut pointer le pied arrière à la place qu’il occupait l’instant d’avant. De plus, avant de pointer le pied, il faut absolument transférer le poids du corps ver le pied avant, l’amplitude des mouvements lorsqu’on tourne la taille et la tête est plus grande (que les deux autres exercices) et la vision périphérique doit permettre de voir les épaules.
  • Il faut que le mouvement de balancier des mains soit en forme d’arc, balancer devant au niveau du Dantian mais ne pas dépasser le nombril car le Dantian est le Qihai, c’est là qu’à lieu la transformation du Qi.
  • Ne pas marcher en ayant la taille raide, détendre la taille, rentrer le ventre, faire circuler l’énergie, relâcher tout le corps, ce n’est qu’ainsi que le Qi pourra naturellement remonter au Dantian, et se diffuser dans tout le corps pour guérir les maladies et rester en forme.
  • En ce qui concerne la durée de la pratique on peut la rallonger progressivement. On peut aussi pratiquer un exercice séparément en veillant à ne pas être fatigué.

 

Yves Lorand

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article