GUOLIN QIGONG 6

Publié le

 

Exercice de relaxation, ouverture-fermeture montée-descente                 升降开合松静功

Partie 1 : Les effets de l’exercice

  • Ajuster l’équilibre Yin-Yang : monter l’énergie Yang ( cœur et poumon), descendre l’énergie Yin (foie et rein), l’ancien sort et ce qui est nouveau entre en passant par les méridiens Ren Mai et Du Mai.
  • Favoriser le métabolisme, la circulation sanguine et du Qi, les échanges de gaz et de fluides dans le corps.
  • Aider à détendre la taille et à s’apaiser, à harmoniser l’esprit et le Qi.
  • Prévenir chupian[1] de l’exercice  et aussi jiupian[2]. Peut être faite comme un exercice indépendant, et peut aussi faire office de phase préparatoire aux exercices de la marche à pas lent et sonore. En tant qu’exercice indépendant, il est très efficace contre tout types de maladies chroniques, et en particulier contre les maladies cardiovasculaires.

 

Partie 2 :  Les points essentiels

  • Phase préparatoire et de clôture identiques à l’exercice de la marche naturelle.
  • Une ouverture-fermeture au niveau du Dantian supérieur ( point Yintang), une ouverture-fermeture au niveau du Dantian moyen ( point Qihai) et une ouverture-fermeture au niveau du Dantian inférieur ( point Huiyin).
  • Lors de la pratique de cet exercice, le centre de gravité doit : monter vers l’avant, ouvrir vers l’arrière, fermer vers l’avant, descendre vers l’arrière. Lorsqu’on s’accroupit, on peut soulever le talon du pied arrière. Après avoir pratiqué longtemps cet exercice, il ne faut plus soulever le talon.
  • Méthode standard : les deux mains partent des côtés du corps pour aller lentement jusqu’au Dantian moyen, le majeur connecté, paumes des mains face au corps, elles montent jusqu’au point Shanzhong et les pointes des doigts vers le haut, les paumes vers le corps. Ensuite monter jusqu’à ce que le Yintang et les paumes vides se joignent. A l’ouverture les dos des mains se font face, les paumes vers l’extérieur, à la fermeture les paumes se font face. Descendre jusqu’au Shanzhong, les deux mains s’ouvrent, les paumes vers l’intérieur (corps),le point Hukou vers le haut. Descendre au Dantian moyen, les dos des mains opposés (pour les cancers, les paumes vers le bas) s’ouvrent largeur des épaules, les paumes opposées se rejoignent. Quand les deux mains remonte jusqu’au Shanzhong, commencer à s’accroupir, descendre les mains à mesure que vous vous accroupissez. Quand on s’accroupit, au moment où les cuisses sont droites, faire une ouverture-fermeture au niveau du Dantian inférieur. Ensuite, en partant de la ceinture relever tout le corps, le centre de gravité sur le pied avant, après que les deux mains soient montées  jusqu’au point Shanzhong, redescendre lentement jusqu’au Dantian moyen, et revenir en position de départ.
  •  Méthode supérieure : Lors de la montée, la pointe des doigts pend, le dos des mains se font face (ou les paumes vers le bas), la vitesse pour monter est légèrement supérieure, la pointe des majeurs des deux mains est plus basse que le point Yintang, le dos des mains opposés s’ouvrent, les paumes opposées se rejoignent. Lors de la descente, la pointe des majeurs sont connectées, les paumes vers le bas, la vitesse de descente doit être réduite. Descendre jusqu’au Dantian moyen. Lors de l’ouverture-fermeture au niveau du Dantian moyen : quand on ouvre les paumes sont vers le bas ( ou la pointe des doigts ver le bas),  quand on ferme les paumes sont aussi vers le bas (ou la pointe des doigts vers le bas), les pointes des doigts des deux mains pendent, montent jusqu’au Shanzhong, changer pour les paumes vers le bas, les pointes des majeurs connectées, commencer lentement à s’accroupir, il faut aller plus bas lorsqu’on s’accroupit. Quand on effectue les ouvertures-fermetures au niveau du Dantian inférieur : à l’ouverture les paumes vers le bas (ou la pointe des doigts vers le bas), à la fermeture les paumes également vers le bas (ou la pointe des doigts vers le bas). Quand on revient en position initiale debout, il faut que ce soit un peu plus rapide, les deux mains montent au Shanzhong et descendent lentement au Dantian moyen pour revenir en position.

Les changements de direction dans l’exercice :

Pour les maladies du foie, de la vésicule biliaire et des yeux, il faut avancer la pointe du pied droit et tourner vers la droite. Pour les autres maladies avancer le talon gauche et tourner vers la gauche. Si on prend comme base d’avancer le pied droit, l’exercice doit correspondre à tourner à l’est,au sud, à l’ouest et au nord une fois dans chaque direction pour constituer un tour, faire 4 tours peut constituer un exercice indépendant, faire 2 tours peut constituer l’exercice préparatoire.  Il existe deux méthodes en ce qui concerne les changements de direction :

  • Première méthode. Pour les personnes atteintes de maladies pulmonaires, il faut le visage face à l’ouest pour la première direction, ensuite avec comme axe le talon gauche la pointe du pied gauche tourne à 90 degrés pour tourner vers le sud, le talon droit forme un T à l’oblique (pied en biais) ; Pour prendre la deuxième direction, de la même façon tourner en direction de l’est ; pour la troisième direction, utiliser encore une fois le même procédé pour tourner en direction du nord et prendre la quatrième direction ; de nouveau tourner en direction de l’ouest pour clôturer .

Donc ouest sud est nord ouest.

Si vous faites deux tour d’affilée : un tour étant ouest,sud,est,nord (une fois dans chaque direction), le deuxième tour changer de pied, après avoir fini en direction du nord c’est-à-dire après avoir fini le tour,ne pas revenir vers l’ouest. Autrement dit, quand on est direction nord du deuxième tour, avancer le pied droit pour tourner vers la droite : nord est sud ouest et clôturer. Tout cela constitue la première méthode.

 

  • Deuxième méthode, toujours en prenant comme base les maladies pulmonaires : Un , visage vers l’ouest. Deux,face au sud. Trois, le visage tourne vers l’arrière (nord) (moyen pour tourner vers l’arrière : tourner vers la gauche deux fois de suite, la première fois tourner vers l’est sans faire la montée-descente et ouverture-fermeture, la deuxième fois c’est-à-dire quand on tourne direction nord faire une fois montée-descente ouverture-fermeture). Quatre, tourner le pied droit, le poids se transfère au pied gauche,avec comme pivot la pointe des orteils du pied droit, le talon droit tourne à 90 degrés, il forme un angle droit avec le talon gauche. Avec encore une fois la pointe du pied gauche comme axe, le talon gauche tourne à 90 degrés, le corps et les pieds sont tournés vers l’est, pointer le pied gauche et l’avancer, faire le quatre à l’est et à l’ouest. Ainsi : ouest sud nord est. Si on fait deux tours à la suite, avancer le pied faire 3 ouverture-fermeture,changer de pied et faire la première étape du deuxième tour vers l’est. Donc : est sud nord  ouest puis clôture.  La deuxième méthode est qu’une fois le premier tour fini on tourne le dos à la direction dans laquelle on a commencé, lorsque les deux tours sont finis on revient dans la direction dans laquelle on a débuté l’exercice.

 

Partie 3 : Elements à noter

  • Les femmes ne doivent pas s’accroupir pendant leur période de menstruations.
  • Les personnes dont la maladie est concentrée sur la partie inférieure du corps et les personnes aux objectifs modestes doivent s’accroupir légèrement ou ne pas s’accroupir, se contenter de relâcher la taille suffira.
  • Avancer le pied est identique à l’exercice de la marche naturelle.
 

[1]Dans la pratique du Qigong “chupian” désigne le fait que les personnes, de par un écart de la pratique normale, obtiennent des résultats anormaux.

[2] Dans la pratique du Qigong « jiupian » désigne le fait de corriger les erreurs qui surviennent pendant la pratique.

 

Source: Guolin xin qigong; 1999; Ed: Renmin tiyu chubanshe. Beijing

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article