HUN YUAN QIAO

Publié le

混元窍

Emplacement de « l’ouverture du Hunyuan »

La question de l’emplacement  de  « l’ouverture du Hunyuan » (hunyuanqiao 混元窍)  est évoquée ici dans le cadre du Zhi Neng Qigong, plus particulièrement  dans le cadre de  la « troisième méthode », wu yuan zhuang 无元庄.  

Le hunyuanqiao est le centre le plus important dans cette méthode. Il est situé vers l’estomac à un endroit ou une vibration subtile peut être ressentie lorsque l’on émet le son « ling » en changeant d’intonation. Le hunyuanqiao est l’endroit ou les cinq énergies liées aux cinq organes se rassemblent et se mélangent pour n’en former plus qu’une. (wu qi hun yuan zhuang 五气混元庄)…

Le terme hunyuanqiao (que l’on traduit quelquefois par « palais » du hunyuan) n’a pas été créé par le Zhineng Qigong. On en trouvait déjà de nombreuses mentions dans les théories liées aux Qigong traditionnels. Les anciens chinois concevaient le ciel et le terre comme deux parties d’une seule et même unité. Le ciel est Yang et la terre est Yin. L’espace  entre le ciel et la terre, ou ils se rejoignent et se mélangent, fut donc appelé Hunyuan. (hun pour mêler, mélanger et yuan pour premier, originel). Pour les anciens chinois, la distance qui séparait le ciel de la terre était de 84000 Li (le Li équivaut à ½ kilomètre, soit 42000 Kms). Dans ce contexte, le Qi « céleste » occupe les 36000 Li en haut pendant que le Qi « terrestre » occupe 36000 Li en bas. Il reste au milieu 12000 Li à l’endroit  où le ciel et la terre se mêlent. De la même manière, les anciens regardaient le corps humain comme le reflet en miniature du cosmos. Ainsi, le cœur est comparé au ciel yang et les reins à la terre yin. La distance entre le cœur et les reins est de 8,4 Cun (un Cun équivaut à environ 3 cm). Le cœur occupe donc 3,6 Cun en haut et les reins le même espace en bas. L’étendue de 1,2 Cun qui se trouve au milieu correspond à l’emplacement de l’ouverture du hunyuan, l’emplacement  du hunyuanqiao. Du fait d’une absence de consensus concernant l’emplacement exact du ciel (le cœur) et de la terre (les reins) dans le corps, il y a différents courant d’opinions selon les écoles de qigong traditionnelles :

-Les reins seraient situés 3,3 Cun sous le nombril tandis que le cœur serait situé au creux de l’estomac (entre  Juque VC14  et Shangwan VC13 ). L’emplacement du  hunyuanqiao est dans ce cas entre 0,3 et 1,5 Cun au dessus du nombril, à l’endroit du « tripode doré » (huang jin ding 黄金鼎) dans l’école taoïste de l’élixir doré (dan dao pai 丹道派). Selon cette école, le fourneau est situé sous le nombril tandis que le tripode est situé au dessus.

-La terre (les reins) est située 1,3 Cun sous le nombril, tandis que le ciel (le cœur) est au point Jiuwei VC15. L’emplacement  de l’ouverture du Hunyuan se situe dans une zone de 1,2 Cun au carré située entre Xiawan VC10 et Jianli VC11. C’est l’emplacement de « la porte d’accès au tonnerre obscur » (lei fa xuan guan 雷法玄关) dans les anciennes traditions.

-Certains voient dans le nombril, en se basant sur la structure du corps humain, comme le lieu même de l’ouverture du Hunyuan. La partie au dessus du nombril jusqu’au sommet du crane correspond au ciel, celle en dessous jusqu’au pieds correspond à la terre, et la région du nombril l’emplacement du hunyuanqiao. C’est pour cette raison que les points situés de part et d’autre du nombril se nomment Tianshu E25, (Tiān​ Shū; ciel-centre/pivot) signifiant par là qu’ils se trouvent à l’endroit où le ciel et la terre se rejoignent.

-Le Zhineng Qigong quand à lui considère le nombril pour la terre (les Reins), le Cœur, pour le ciel, est placé  au dessus du point Zhongting VC16, tandis que l’emplacement du Hunyuanqiao se situe sur un espace de 1,2 Cun autour du point Zhongwan VC12. Il faut bien comprendre que ce lieu se trouve à l’intérieur de l’abdomen, au niveau des viscères, et non pas à la surface de la peau. Donc il faut le voir à l’intérieur du système  digestif entre  Zhongwan VC12 et Jizhong VG6. Il en est fait mention dans le yi jing 易经 le livre des changements comme « le jaune passage central vers la vérité ultime » huang zhong tong li 黄中通理.

Par rapport aux différentes écoles et opinions concernant la position de ce lieu, en lien avec les exigences de leurs propres pratiques de Qigong, le Zhineng Qigong se base quand à lui sur ce qu’il nomme « l’authentique activité vitale de l’être humain ». L’élaboration en est faite ainsi :

La théorie du « hunyuan qi », qui est propre au zhineng qigong, considère que dans toute matière qu’elle que soit sa nature (donc être humain compris), l’énergie  hunyuan qi liée à cette matière y est  plus condensée à l’intérieur et plus diffuse à l’extérieur. Et plus la distance va en augmentant, moins elle est présente. Cette caractéristique du hunyuan qi va faire que la part physique la plus dense du hunyuan qi  se centralise autour du nombril et du point qihai VC6. Les hunyaun qi  des Cinq Organes se regroupent, se mélangent et se raffinent vers un état supérieur à l’emplacement de l’ouverture du hunyuan, hunyuanqiao, en arrière du point  zhongwan VC12.  Le Cœur se place au dessus et les Reins en dessous. (Les « Reins » regroupent aussi  les ovaires et l’utérus, la prostate et les testicules. Les deux Reins sont reliés entre eux ainsi qu’ avec le nombril et le point mingmen VG4. D’où le fait que les organes situés sous le hunyuanqiao appartiennent aux Reins).

Le Foie et les Poumons sont situés de part et d’autre de l’ouverture du hunyuan. Le pancréas est au milieu. L’ouverture du hunyuan est donc bien à l’emplacement ou se rassemblent le Qi des cinq organes –zang. Une question se pose pour les Poumons. Comment, alors que les poumons sont bien au dessus du diaphragme, le Qi des poumons peut-il se mélanger avec celui des quatre autres organes ? Déjà, le hunyuanqiao  est un lieu de raffinement pour le Qi, non pas pour les organes physiques. Comment le Qi des poumons descend-il au hunyuanqiao ? D’une part au niveau des méridiens, celui du poumon part du réchauffeur moyen zhong jiao 中焦 dans sa branche interne. D’autre part, à chaque inspiration, les poumons se gonflent car le diaphragme, la coupole tendino-musculaire qui sépare la poitrine de l’abdomen, descend. Avec le mouvement du diaphragme, le Qi des poumons descends au hunyuanqiao, ainsi que jusqu’au point mingmen.

C’est de cette manière que la partie céleste du Qi corporel  (dans la poitrine) se mêle avec le Qi  terrestre (dans l’abdomen) pour se sublimer et se raffiner, et également comment le hunyuan qi  des cinq organes -zang se mélange avec le hunyuan qi corporel pour être raffiné à un niveau supérieur.

 

D’après Dr Pang Ming – Yves Lorand

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Françoise Gelmi 09/05/2018 20:37

Merci pour cet article très intéressant et aide à mieux comprendre .