Peng Qi Guan Ding Fa. Description

Publié le

Peng Qi Guan Ding Fa

 捧气贯顶法

 LA DESCRIPTION

Il s’agit là de ce que l’on nomme habituellement la « première méthode » du Zhi Neng Qi Gong 指能气功

Peng  signifie utiliser les deux mains pour prendre-tenir et Qi est le souffle-énergie de Qi-Gong. Peng Qi peut donc se traduire par « tenir le Qi avec les mains ». 

Une controverse anime certains cercles francophones concernant la traduction anglaise généralement adoptée pour Peng Qi : Lift Qi Up. En français, « faire monter le qi »…  Certes, dans la traduction anglaise, le fait de prendre le Qi avec les mains est sous entendue. Pourtant, il s’agit bien de « faire monter » au regard de ce qui suit : Guan Ding…

Guan signifie en effet traverser de part en part, pénétrer (à l’intérieur d’un corps solide) et Ding est le sommet du crâne. Guan Ding signifie donc « pénétrer par le sommet du crâne et traverser le corps». Ce qui signifie qu’il faut bien, pour réaliser ceci, « faire monter » le Qi avec les mains au dessus de la tête. Donc, en français, « prendre le Qi avec les mains et le faire rentrer dans le corps par le sommet du crâne » et en anglais « lift Qi up and pour Qi down ».  Fin de la controverse…

 Peng Qi Guan Ding Fa  comprends:

  •  Une phase de préparation, suivie de la récitation des 8 phrases.
  • L’ouverture Qi Shi 起式
  • Monter par les cotés en partant du centre  Qian Qi Ce Peng Qi 前起側捧气
  • Monter au centre en partant des cotés  Ce Qi Qian Peng Qi 側起前捧气
  • Faire monter en diagonale  Ce Qian Qi Peng Qi 側前起捧气
  • La fermeture  Hui Qi 回气

INTRODUCTION : 

(d’après l’enregistrement audio du Dr Pang)

Peng Qi Guan Ding Fa est le premier niveau de pratique du Zhi Neng Dong Gong. Il concerne le stade de la pratique du Hunyuan Qi externe. L’objectif de cette pratique est de détendre le Qi interne du corps et d’absorber le Qi externe du monde qui nous entoure. Cette pratique va donc nous permettre d’ouvrir et libérer les centres d’énergies et les méridiens dans le corps, en lien avec le Hunyuan Qi du corps physique, et de les mettre en relation avec le Hunyan Qi extérieur. La santé va donc être retrouvée, améliorée, et l’on pourra ainsi expérimenter les éventuelles futures  subtilités liées à l’absorption et à l’émission du Qi.

Voici la transcription (en rouge) d'après le texte chinois d'origine de la description des mouvements, ce que l’on dit pour les enseignants ou ce que l’on se dit pour les pratiquants. Cette « narration » qui a lieu pendant la pratique est plus que descriptive. Elle fait partie intégrante de la pratique du Zhineng Qigong. Selon le principe : Faire ce que l’on dit et dire ce que l’on fait….   

PRÉPARATION

Les deux pieds sont joints, le corps est droit, le poids bien au milieu, les deux bras détendus se placent naturellement  de chaque coté du corps. Regarder loin devant soi, puis ramener doucement le regard à l’intérieur. Fermer les yeux. Détendre tout le corps.

Ding Tian Li Di. La tête touche le ciel, les pieds s’enfoncent dans la terre

Xing Song Yi Chong. Le corps est détendu, l’esprit calme

Wai Jing Nei Jing.  Respect à l’extérieur, sérénité à l’intérieur

Xin Cheng Mao Gong. Cœur apaisé, humble d’apparence

Yi Nian Bu Qi. Vide de toutes pensées

Shen Zhu Tai Kong. Mon esprit  part  vers l’infini

Shen Yi Zhao Ti.  Et revient  à l’intérieur de moi

Zhou Shen Rong Rong. Tout mon corps est dans un état de bien être.

OUVERTURE

Tourner les mains, presser les paumes vers le sol, les doigts vers l’avant. Pousser vers l’avant, tirer en arrière. Pousser, tirer, pousser, tirer. (tui ,la) Relâcher les poignets, les mains face à face, monter le ballon de Qi à hauteur du nombril, pointer le nombril. Relâcher les poignets,  les paumes vers le bas, écarter par les cotés, passer derrière et pointer Mingmen. Monter les avant-bras sur les cotés, pointer les deux points Dabao. Étendre les bras devant, au niveau des épaules, pointer Yintang. Écarter les bras pour former une ligne au niveau des épaules. Les paumes vers le bas, puis vers le haut, monter les bras jusqu’au dessus de la tête en décrivant un arc de cercle, joindre les mains, s’étirer doucement. Ramener les mains jointes devant la poitrine.

MONTER PAR LES COTÉS EN PARTANT DU CENTRE

Avancer les mains, doigts dirigés vers l’avant. Séparer les doigts, séparer les mains largeur des épaules, redresser les mains. Pousser vers l’avant, tirer vers l’intérieur, pousser, tirer, pousser, tirer (tui ,shou).  Pousser doucement en ouvrant un peu sur les cotés, ramener. Ouvrir, fermer, ouvrir, fermer (kai,he). Écarter les bras pour former une ligne au niveau des épaules. Pousser sur les cotés, tirer vers l’intérieur. Pousser, tirer, pousser, tirer (tui ,shou).  Faire monter verticalement, redescendre, monter, descendre, monter, descendre  (qi, luo). Relâcher les poignets, tourner les paumes vers le haut et monter le Qi  au dessus de la tête. Rester le temps d’une respiration complète et faire descendre le Qi dans le corps par le sommet du crâne. En relâchant les épaules, laisser les coudes descendre en continuant à guider le Qi à travers la tête, le cou, la poitrine jusqu’au nombril. Pointer le nombril avec le bout des majeurs, suivre le méridien ceinture, pointer le point Mingmen. Les deux mains descendent par l’arrière des cuisses, des mollets, passent sur les cotés des pieds et viennent se placer sur le dessus des pieds. Presser en descendant, tirer en remontant, presser, monter, presser, monter (an qi). Séparer les mains et tirer le Qi  de la terre en remontant par l’intérieur des jambes, jusqu’au nombril. Presser le nombril avec le bout des majeurs. Séparer les mains en les ramenant de chaque coté du corps.

MONTER AU CENTRE EN PARTANT DES COTÉS

Monter les bras sur les cotés jusqu’à hauteur des épaules, les bras forment une ligne. Les mains sont verticales, paumes vers l’extérieur. Pousser sur les cotés, tirer vers l’intérieur. Pousser, tirer, pousser, tirer (tui ,shou). Pousser doucement en ramenant un peu les mains vers l’avant, ouvrir vers l’arrière. Fermer, ouvrir, fermer, ouvrir. (he, kai). Fermer les bras devant soi, largeur des épaules. Pousser vers l’avant, tirer vers l’intérieur, pousser, tirer, pousser, tirer (tui ,shou). Faire monter verticalement, redescendre, monter, descendre, monter, descendre  (qi, luo). Relâcher les poignets, tourner les paumes vers le haut et monter le Qi  au dessus de la tête. Rester le temps d’une respiration complète et faire descendre le Qi dans le corps par le sommet du crâne. En relâchant les épaules, laisser les coudes descendre et diriger le Qi  vers l’intérieur de la tête par le point Yintang. Presser ce point avec le bout des majeurs, puis, en suivant les sourcils, passer derrière la tête et presser les deux points Yuzhen. Descendre le long de la nuque et le haut du dos, si possible jusqu’au point Shenzhu.

Passer les mains sur les épaules puis sous les aisselles et les ramener dans le dos, en se reconnectant avec le point du dos que l’on vient de quitter. Continuer de descendre jusqu’au point Mingmen, presser avec le bout des majeurs, suivre le méridien ceinture jusqu’au nombril, presser le nombril. Guider le Qi en descendant par l’intérieur des jambes, l’intérieur des pieds, puis placer les mains sur le dessus des pieds. Presser en descendant, tirer en remontant, presser, monter, presser, monter (an qi). Séparer les mains et tirer le Qi  de la terre en remontant par l’extérieur des pieds, l’arrière des talons, des jambes, jusqu’au point Mingmen, presser avec le bout des majeurs, suivre le méridien ceinture jusqu’au nombril, presser le nombril. Séparer les mains en les ramenant de chaque coté du corps.

MONTER EN DIAGONALE

1)  Soulever le Qi (peng qi 捧气)

Monter les bras ouverts à 45° jusqu’à les placer au dessus de la tête, les mains dirigées vers le sommet du crâne. Rester le temps d’une respiration complète et faire descendre le Qi dans le corps par le sommet du crâne. En relâchant les épaules, laisser les mains descendre en passant devant les oreilles, jusqu’à les placer devant les épaules, les paumes dirigées vers l’avant.

2) Ramener le Qi (hui qi   回气 )

Allonger le bras droit devant. Lorsqu’il est presque tendu, relâcher le poignet, tourner la paume vers la gauche. Tourner le buste et le bras vers la gauche en guidant le Qi. Lorsque le bras arrive à 90° par rapport à l’avant, toucher le point Zhongkui avec le bout du pouce. Continuer de pivoter, passer sur l’épaule et presser le point Qihu  avec le bout du majeur. Allonger le bras gauche devant. Lorsqu’il est presque tendu, relâcher le poignet, tourner la paume vers la droite. Tourner le buste et le bras vers la droite en guidant le Qi. Lorsque le bras arrive à 90° par rapport à l’avant, toucher le point Zhongkui avec le bout du pouce. Continuer de pivoter, passer sur l’épaule et presser le point Qihu  avec le bout du majeur. Effectuer trois respirations naturelles, presser en inspirant, relâcher en soufflant. Ouvrir et relâcher les mains, les amener en position « fleur de lotus », puis jointes devant la poitrine.

FERMETURE

Monter les mains jointes jusqu’au dessus de la tête, s’étirer doucement. Séparer les doigts, séparer les mains et ouvrir les bras sur les cotés, les paumes vers l’avant, en décrivant un arc de cercle. Amener les bras au niveau des épaules, les bras forment presque une ligne. Puis tourner les paumes vers le haut et ramener les bras devant, largeur des épaules, en direction du point Yintang. Diriger le Qi vers ce point avec le bout des majeurs à distance. En descendant et en écartant les coudes, presser les deux point Dabao et envoyer le Qi dans la poitrine. Descendre et tourner les mains vers l’arrière, ouvrir par les cotés et graduellement tourner les mains vers l’avant en les ramenant face au Dantian. Transmettre l’énergie dans le ventre. Ramener les deux mains sur le nombril, les paumes l’une au dessus de l’autre (la gauche en premier pour les hommes, la droite pour les femmes). Rester un moment. Séparer les mains sur les cotés et ouvrir lentement les yeux…

(d’après le Dr Pang Ming)

Yves Lorand                                                               

Une interprétation de la forme avec les indications en chinois du Dr Pang

Le texte en chinois avec les illustrations.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article