GUOLIN QIGONG 20

Publié le

Deuxième chapitre: Exercice des trois cercles (suite.)

Deuxième partie: Le nouvel exercice des trois cercles

Le nouvel exercice des trois cercles a été fait par le professeur Guolin pour renforcer l’effet curatif après guérison des personnes atteintes de cancer, pour améliorer le niveau d’une partie des enseignants, c’est l’exercice qu’elle enseignait lors de ses cours de perfectionnement au parc Ditan. Pourquoi l'exercice s’appelle-t-il ainsi? Car des entraineurs ont fait part de la difficulté d’apprentissage de l’exercice initial des trois cercles.Le professeur Guolin a donc, sur la base de l’exercice initial des trois cercles, procédé à des changements en vue d’améliorer l’exercice et d'en faciliter l’apprentissage.

  • Particularités de l’exercice

Les mouvements sont plus simples et plus faciles à apprendre et à pratiquer.

L’énergie intérieure produite est suffisante, les résultats sont rapidement visibles.

  • Mouvements basiques, comprenant 3, 6 et 9 (pas)

Trois correspond au fait de commencer à faire trois pas à la suite, à chaque pas faire deux xi (inspiration) (a la pose du talon faire xixi, deux inspirations) un hu (expiration) lorsque la plante du pied touche le sol. Les personnes atteintes de maladies chroniques peuvent marcher selon l’exercice de la marche lente.

Six correspond à six pas à la suite, et trois ouverture-fermetures (comme pour le mouvement des cercles).

Neuf correspond à neuf pas à la suite, faire neuf cercles.

D’où l’appellation 3,6,9.

  • Procédé de l’exercice

Phase préparatoire, posture debout relâchée (identique à la marche naturelle). Les deux mains montent lentement (le mouvement des mains dépend de la maladie et de l’indice). Elles montent d’abord au Yintang, puis au Baihui, arrivées au Yamen les deux mains se séparent, en suivant le mouvement, du Yangjing elles descendent au Daimai, cela représente un Daoyin. Faire cela trois fois de suite. Etant donné que c’est la phase de consolidation des effets curatifs, en général on utilise la posture d’ajustement. Faire trois daoyin puis s’arrêter, en suivant le mouvement faire trois cercles moyens au niveau du Dantian médian. Les mains montent jusqu’au Dantian supérieur, s’arrêtent un instant, faire trois petits cercles, s’arrêter brièvement, s’accroupir et en même temps descendre les mains ( au niveau des cuisses). Sur les genoux faire trois grands cercles, se relever lentement, revenir à la position de bout relâchée et se préparer à engager le pas. Exemple en commençant avec le pied gauche: pied gauche détendu, le centre de gravité migre vers le pied droit, le pied gauche de biais avance vers l’avant sur la gauche. Faire trois pas, à chaque fois que le talon du pied se pose faire xixi (deux inspirations) et hu (expiration) pour la pointe du pied (trois pas trois pointages, à ce moment précis le pied gauche est devant). Lever le pied droit pour faire le premier pas, avancer le pied de biais vers l’avant sur la droite (la pointe du pied droit pointe au milieu de l’intérieur du pied gauche). Faire six pas, le pied gauche est devant, avancer le pied droit pour se tenir les deux pieds parallèles, effectuer avec les mains trois ouverture-fermetures circulaires. Ensuite, avancer le pied gauche vers l’avant (droit et rectiligne) et faire neuf pas. Au neuvième pas, le pied gauche est devant, avancer le pied droit pour se tenir debout les pieds parallèles. Le premier cycle de neuf cercles et dix huit pas est maintenant terminé. en général on fait trois cycles.

  • Quelques problèmes auxquels il faut faire attention

Les mouvements doivent être lents. Les personnes atteintes de cancer qui sont déjà arrivé jusqu’à la phase de renforcement des effets doivent elles aussi faire l’exercice lentement.

 La position des mains lors des Daoyin est fonction des indices et de l'état de la maladie.

Lors de la marche, il faut avancer les pieds  de manière inclinée (en biais), légèrement de biais, voir l’image ci-dessous. Les ouverture-fermetures circulaires doivent être effectuées comme dans l’exemple montré sur l’image. Ce qui est expliqué ci-dessus correspond à un cycle, il faut effectuer trois cycles pour que l'exercice soit complet.

  • Les points essentiels de l’exercice relevés par le professeur Guolin

Début mai 1982, Guolin enseignait l’exercice des trois cercles, le 18 mai lors de son inspection de l’exercice pour les entraineurs elle releva les points à noter et les problèmes existants tels que suit:

-La marche de l’exercice doit être en forme de cercle.

-L’exercice de niveau intermédiaire vise principalement à guider le Qi pour harmoniser l’énergie et assouplir le corps.

-Lors de la pratique il faut apprendre à éviter les gens, apprendre à changer de direction.

-S’entrainer à cet exercice le matin nécessite de le pratiquer jusqu’à ce que le corps soit léger, le Qi pourra alors circuler dans tout le corps. Chaque pas doit être bien ferme, il faut avoir le coeur et l’esprit en paix, serein.

-Lorsqu’on descend le Yangjing, les mains arrivent au Shanzhong puis doivent descendre des deux côtés du coeur. Beaucoup de gens les font descendre par devant, c’est une erreur à corriger.

La tête doit tourner, la tête et les mains tournent ensemble.

-Cet exercice requiert de trois à cinq années de fondamentaux avant de pouvoir être pratiqué.

-Cet exercice assure la fluidité au sein des organes et viscères, la pratique de l’exercice permet aussi de maintenir ce qui est bon et de supprimer le mauvais.Si on pratique correctement l’exercice, la pensée et les émotions seront également en phase. Si vous avez des pensées parasites ne pratiquez pas l’exercice.

  • Plus vous serez avancé dans la pratique de l’exercice, plus vous aurez le rythme, plus votre état d’esprit sera avancé, plus vous serez à même de rester dans la bonne voie et de ne pas dévier (commettre des erreurs).

Source: Guolin xin qigong; 1999. Edition: Renmin tiyu chubanshe. Beijing

Yves Lorand

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article