GUOLIN QIGONG 25

Publié le

Chapitre 6 : L’exercice de relaxation en quatre temps

 

Phase préparatoire

 

Identique à celle de l’exercice de la marche naturelle. Dans toutes les ouverture-fermetures au Dantian médian de cet exercice il faut coordonner la respiration, expirer lors de l’ouverture et inspirer lors de la fermeture. Après l’ouverture-fermeture, faire quatre ou huit montée-descentes ouverture-fermetures en changeant de direction.

Exercice principal

 

   1. Posture du pas fixe

Comme exemple, commençons par avancer le pied gauche (on peut aussi avancer le pas selon l’état de la maladie). Relâcher le pied gauche, déplacer le centre de gravité, pointer le pied gauche et avancer le, le talon redescend au sol, la plante du pied se dresse, détendre la taille et asseoir les hanches coordonner la respiration simultanément en faisant xixi (deux inspirations), lorsque le pied gauche repose à plat expirer hu. Dans le même temps, le centre de gravité se déplace vers le pied avant, tourner la taille et la tête vers la droite. Lorsqu’on tourne, le talon droit se soulève, la pointe du pied touche le sol, le pied arrière repose à plat, les mains dirigent l’énergie, en utilisant la respiration naturelle tourner pour revenir de face. Faire ceci 9 fois de suite. Ramener le pied arrière, le centre de gravité se trouve entre les deux pieds, faire une ouverture-fermeture au Dantian médian. Ensuite, changer de pied (avancer le pied droit), en suivant le même procédé faire 9 répétitions, ramener le pied arrière, faire trois ouverture-fermetures.

A la suite de ce qui précède: comme précédemment avancer le pied gauche, poser le à plat et ajuster le pied arrière, déplacer le centre de gravité sur le pied arrière, détendre la taille et asseoir les hanches comme si vous étiez assis, relâcher le pied avant, le talon se lève, la pointe du pied touche légèrement le sol à deux reprises, la respiration est coordonnée  xixi, les mains dirigent l’énergie vers la droite, le centre de gravité se déplace vers l’avant, simultanément tourner la taille (et la tête) et faire une expiration hu. Le talon du pied arrière se lève, la pointe du pied touche le sol, reposer le pied arrière au sol, en utilisant la respiration naturelle tourner pour revenir en position droite de face, cela constitue une répétition.

Faire 9 répétitions à la suite et une ouverture-fermeture. Changer de pied (pied droit) et procéder de la même manière en faisant 9 répétitions, ramener le pied arrière, faire trois ouverture-fermetures au Dantian médian.

 

vidéo des mouvements première partie

  2.  Pencher la taille vers l’avant et l’arrière                                                                                       -    Incliner la taille: à la suite de ce qui précède.

Les deux pied ancrés au sol, écartés légèrement plus que la largeur des épaules, détendre la taille et les hanches, les mains se détendent et descendent devant le corps, se pencher vers l’avant de manière à ce que la taille entraine les genoux, se pencher vers le bas lentement, les épaules, les bras et les poignets doivent être détendus (les jambes ne doivent pas être courbées). Dans l’ensemble, le Baihui vers le ciel, ne pas baisser la tête, les mains descendent jusqu’aux pointes des pieds, arrivées à leur niveau, tourner vers la gauche, la main gauche part de l’extérieur de la pointe du pied et tourne jusqu’à atteindre le talon du pied et le toucher, simultanément la main droite tourne jusqu’à atteindre la pointe du pied gauche et la toucher un peu. Ensuite les mains, en même temps, reviennent se positionner devant et touchent les pointes des pieds, puis elles vont vers la droite, de façon similaire, les mains vont respectivement aller toucher la pointe du pied et le talon (la main droite touche le talon droit, la main gauche touche la pointe du pied droit). Puis ramener les mains devant pour toucher les pointes des pieds, ensuite tourner une nouvelle fois sur la gauche, toucher, et revenir de face. Deux fois à gauche et une fois à droite constitue un sens (d’exécution), se redresser lentement, faire une ouverture-fermeture au Dantian médian, Changer de pied (pied droit), de façon similaire, se pencher deux fois à droite et une fois à gauche. Revenir de face et se redresser, stabiliser le souffle. Faire trois ouverture-fermetures au Dantian médian (la vitesse d’exécution de la montée-descente dépend des indices).

           - Se pencher en arrière: à la suite des mouvements précédents.

Les mains longent le   Daimai en collant les Wailaogong sur les points Shenyu (taille, hanches, pieds et poignets sont détendus). Avec comme pivot le talon gauche, tourner vers la gauche de 90°, avec comme pivot la pointe du pied droit tourner vers la gauche de 90°, détendre le pied avant, le visage vers la gauche, pencher la taille vers l’arrière un moment (lorsqu’on penche rentrer le ventre, le Baihui vers le haut, en direction du ciel). Après s’être penché vers l’arrière, revenir lentement en position droite de face. Puis tourner vers la droite, le visage vers la droite, se pencher en arrière vers la gauche un moment. Revenir de face, puis tourner de nouveau sur la gauche. Se pencher ainsi deux fois à gauche et une fois à droite constitue un sens d’exécution, faire une ouverture-fermeture au Dantian médian puis changer de pied pour faire les mouvements d’inclinaison de la taille deux fois à droite une fois à gauche. Faire trois ouverture-fermetures au Dantianmédian.

vidéo des mouvements deuxième partie

  1. Guider le Qi dans les méridiens Yinqiao et Yangqiao

A la suite des mouvements précédents. Avancer en premier le pied gauche, poser la plante du pied à plat, les mains devant le Dantian médian, le Neilaogong de la main gauche collé sur Wailaogong de la main droite, les majeurs superposés. Les mains se déplacent sur la gauche en longeant le Daimai, elles se déplacent jusqu’à l’extérieur du côté gauche du corps, elles suivent le méridien Yang pour glisser jusqu’au Yangqiao, puis vers l’avant jusqu’à la pointe du pied, vers l’intérieur jusqu’au point Zhaohai et jusqu’à atteindre le point Yinqiao, puis elles remontent par l’intérieur du corps en suivant le méridien Yin, en même temps qu’elles montent la taille entraine les hanches et les mains montent jusqu’à l’aine, le corps reprend sa position initiale, avancer le pied arrière et se tenir debout les pieds parallèles, faire une ouverture-fermeture au Dantian médian. Changer de main et de pied pour effectuer les mouvements de l’autre côté. Après avoir effectué les mouvements des deux côtés, ramener le pied arrière pour se tenir debout les pieds parallèles, de face faire trois ouverture-fermetures au Dantian médian.

 

  1. Posture du battement de tambour

Après les mouvements précédents. Avancer le pied gauche, détendre la taille et asseoir les hanches, déplacer le centre de gravité sur le pied droit, la main gauche en partant d’à côté de la hanche gauche monte jusqu’à environ 10 cm à l’extérieur du point Taiyang. Les doigts de la main vers le haut, détendus de manière naturelle (les personnes avec des pathologies cardiaques doivent se faire toucher le pouce et le majeur). La main droite monte au niveau du Shanzhong, elle se déplace sur la gauche, avec le Neilaogong précisément en face du coude gauche faire deux fois un mouvement de percussion (comme si vous sonniez un gong ou tapiez un tambour) mais sans toucher le coude. Simultanément, toucher le sol avec la pointe du pied gauche deux fois, coordonner la respiration en faisant xixihu, lors de la respiration les mains du Shanzhong descendent au Dantian médian, les Neilaogong se font face, les mains forment ensuite un cercle vers l’avant, dans le même temps reposer le pied gauche à plat. Lorsque les mains reviennent faire la respiration naturelle, ceci représente une répétition. Faire neuf répétitions à la suite, faire une ouverture-fermeture au Dantian médian. Changer de pied et de main, les mouvements sont les mêmes, faire neuf répétitions d’affilée. Faire trois ouverture-fermetures au Dantian médian.

 

Phase de clôture

 

Les deux pieds parallèles, ancrés au sol, positionnés légèrement plus écartés que la largeur des épaules. La main droite longe le Daimai et vient poser le Wailaogong sur le point Shenyu, la main gauche en partant du côté de la hanche gauche se déplace jusqu’au Dantian médian, la paume vers le corps, faire un xi (inspiration). La main gauche longe ensuite le Renmai pour monter jusqu’au Shanzhong, faire un autre xi (inspiration).

Continuer à monter la main jusqu’au Yintang, tourner la paume et expirer hu jusqu’au Baihui (expirer lentement). Le Wailaogong précisément en face du Baihui, la paume vers le haut (les personnes à indice élevé ne doivent monter la main que jusqu’au Yintang, la paume vers le bas; les personnes à indice faible doivent avoir la paume vers le haut, la main monte au Baihui, stabiliser un moment, paume vers le haut). La main à partir du Baihui descend en longeant le méridien Yang, en même temps qu’elle descend elle dessine un demi-cercle, tourner les hanches et la taille vers la gauche, les jambes se fléchissent au même niveau, la main longe le côté gauche de la cuisse jusqu’à l’extérieur du genou, relâcher la taille et les hanches, d’abord la taille puis les hanches remonter en se redressant, revenir en position debout relâchée, cela compte pour une répétition. Faire neuf répétitions à la suite. Faire une ouverture-fermeture au Dantian médian. Changer avec le pied droit, faire de même neuf répétitions, trois ouverture-fermetures, trois respirations Qi.

 

vidéo des mouvements troisième partie

Source: Guolin xin qigong; 1999. Edition: Renmin tiyu chubanshe. Beijing

Yves Lorand

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article