Zhineng Qigong et Guolin Qigong

Publié le

      Zhineng Qigong                        et            Guolin Qigong

 

INTRODUCTION

     Il n’est pas rare, qu’au détour de la conversation, apprenant que vous « faites » du Qigong – et qui plus est quand vous l’enseignez -, votre interlocuteur vous dise : « moi aussi, j’en ai fait il y a quelques années… ». Et lorsque vous lui demandez, moyennement intéressé, car vous connaissez sa réponse, où plutôt son absence de réponse : « ah oui, c’est super ! Quel Qigong ? », vous n’obteniez comme réponse qu’un : « Oh, çà fait longtemps… je ne me rappelle plus ! ». En fait, il est peu probable qu’il ne l’ai jamais su.

     Mes propres élèves, alors que je ne manque pas de nommer ce que j’enseigne, ne serait-ce que par souci d’objectivité et par honnêteté intellectuelle ne font, pour beaucoup, que peu de cas de ces noms bizarres qui ne sont pour eux que du chinois. Comment leur en vouloir d’ailleurs !

     Et pourtant, pour transposer la question dans, par exemple, un domaine qui nous est plus familier, qui oserait prétendre que le saut en hauteur, le lancer du poids, le 110 mètres haies et le marathon sont des disciplines équivalentes, puisque faisant partie de la grande famille de l’athlétisme !

     D’ors et déjà, il faut rompre avec cette idée, souvent transmise pour promouvoir tel ou tel cours de Qigong, (çà fait sérieux  de pouvoir se prévaloir d’une longue tradition) que cette discipline serait vielle de plusieurs milliers d’années. Comme l’a très bien démontré David A.Palmer dans sa thèse « La fièvre du Qigong » parue en 2005, le Qigong est une tradition inventée.

    Aussi, comprenons bien que chaque Qigong existant a été crée, formalisé, par un individu donné, et ceci de manière récente. Y compris pour les qigong « classiques » tels que les 5 animaux ou les 8 brocards, dont les formes actuelles ne sont toujours que des interprétations effectuées à partir de sources si peu documentées (quelques dessins accompagnés de quelques commentaires) quelles ne peuvent raisonnablement pas être directement rattachées à une quelconque tradition. Pour preuve le nombre de formes différentes que l’on trouve pour le jeu des 5 animaux  à travers la Chine, bien qu’elles se rattachent toutes à son créateur historique, le célèbre médecin Huatuo.

 

RAPPEL  HISTORIQUE

 

    En effet, contrairement aux Yogas  qui sont eux indéniablement liés à la longue tradition ininterrompue  des vedantas indiens, (quoique cette thèse soit également remise en question par certains spécialistes...) l’émergence du Qigong en Chine est un acte éminemment politique.

    Lorsque, en 1949, sous l’impulsion de HUANG Yueting, cadre du nouveau parti communiste chinois, le terme « Qigong » apparait dans la sphère publique, il s’agit, pour le parti, de promouvoir un ensemble de techniques corporelles à visées thérapeutiques, basées sur le concept des trois disciplines (santiao) : discipline du corps (tiaoxing调形 ou tiaoshen 调身), discipline respiratoire (tiaoqi  调气ou  tiaoxi 调息), discipline de l’esprit (tiaoshen  调神ou  tiaoxin 调心).

    Cinq ans plus tard, en 1954, nait le premier centre de Qigong, au sanatorium des travailleurs de Tangshan, sous la direction de LIU Guizhen, un jeune cadre du parti qui s’est guéri de graves problèmes de santé grâce à des techniques enseignées par son oncle. Plus de 70 unités de soins par le Qigong seront ainsi mises en place dans les années qui suivent à travers la Chine.

    Au début des années 60, MAO Zedong commence sa critique du parti, et s’en suit le démantèlement de toutes les institutions et la persécution des anciens dirigeants. LIU Guizhen est emprisonné pendant onze ans. Juste retour des choses, c’est sa fille, LIU Yafei, qui dirige aujourd’hui le très renommé centre national de Qigong de BEIDAIHE en Chine. Ainsi, après à peine une dizaine d’années d’existence, le Qigong n’est déjà plus autorisé dans la sphère publique, catalogué comme « reliquat pourri du féodalisme » par le nouveau pouvoir en place.

 

Docteur PANG et Madame GUO

 

    Officiellement, en 1970, le Qigong n’existe donc plus. Pourtant, tel l’Astérix du village breton des irréductibles gaulois, une artiste peintre de 60 ans, madame GUO Lin, commence à enseigner, dans un parc public de Pékin, le Qigong qu’elle a mis au point pendant dix ans pour se guérir d’un cancer de l’utérus et de la vessie. Constamment arrêtée, interrogée, persécutée, elle continue, change de lieux, forme de plus en plus d’élèves, certains voient leur santé s’améliorer. A la mort de MAO Zedong, l’étau autour du Qigong se desserre peu à peu. En 1979, scission au sein du groupe de Mme GUO Lin, ZHANG Mingwu crée son propre mouvement (Méthode d'autothérapie par le Qigong) dont une partie des pratiques seront largement diffusées en France sous la dénomination des "marches des 5 organes". Le Qigong médical institutionnel d’avant la révolution culturelle est réhabilité et LIU Guizhen, bien que très affaibli par sa longue détention, prend la direction du nouveau sanatorium de BEIDAIHE en 1980. Le docteur PANG Heming en est un des membres le plus actif. Madame GUO Lin et le Docteur PANG sont tous deux pékinois. Quelques années auparavant, le jeune médecin  a assisté la déjà renommée enseignante de Qigong pour élaborer la base théorique de ce qui allait devenir le « guolin xin qigong ». Cette même année, en 1980, PANG Heming rend publique la première pratique officielle du Zhineng Qigong qui vient de voir le jour, le He Xiang Zhuang, l’envol de la grue, crée avec le maître ZHAO Jinxiang. Parallèlement, avec notamment JIAO Guorui, PANG Heming commence à réformer les Qigong traditionnels.

     En effet, bien qu’avec son nouveau Qigong, madame Guo Lin ait amélioré les méthodes et les théories du Qigong des années 50, elles appartiennent encore à l’ancienne école, celle du Nei Yang Gong, dans laquelle on pratique pour soi même, où l’on attend des résultats pour soi. Avec d’autres maîtres, le docteur PANG introduit une nouvelle approche, au sein de laquelle sont développés à la fois le Qi interne et le Qi externe. Le Qigong devient une science où les pouvoirs extraordinaires (paranormaux) sont recherchés. La notion de « qi externe » amène en effet à faire des expériences en laboratoire et à obtenir l’aval de scientifiques de renom. Une nouvelle époque commence alors pour le Qigong, qui, pendant 20 ans va connaître une extraordinaire expansion, avant de retomber, après  la répression du Falun gong en 1999 et l’interdiction de tous les groupes de Qigong, dans la clandestinité et la marginalité, du moins en Chine continentale.

     Actuellement, en Chine, seules quelques méthodes peuvent être pratiquées dans les lieux  publics : Le « jeu des 5 animaux, wu qin xi», la « forme des six sons, liu zi jue », les « huit brocards, ba duan jin » et la « transformation des muscles et tendons, yi jin jing ». Le public concerné est exclusivement formé de personnes âgées. Il existe par ailleurs, il faut le noter,  de nombreuses écoles et centres privés, payants, où sont enseignées de multiples autres formes, y compris le Zhineng Qigong, souvent d’ailleurs à destination d’une clientèle étrangère. Le Qigong médical, au sein des cliniques et instituts, continue également d’exister, dans le cadre de la médecine traditionnelle chinoise, strictement  encadré et contrôlé par le pouvoir politique en place.

 

GUOLIN QIGONG  vs  ZHINENG QIGONG

 

Deux Qigong donc, deux personnalités aussi, deux générations (Mme Guo est décédée en 1984, Mr Pang, son cadet de 31 ans va fêter dans quelques jours son 80eme anniversaire), et surtout deux approches différentes. L’une vise à se guérir d’une grave maladie, l’autre cherche à développer une nouvelle science basée sur des pouvoirs paranormaux. Elle est artiste peintre, lui est médecin diplômé, tant en médecine conventionnelle qu’en médecine traditionnelle. Elle est rebelle, anti conformiste, dotée d’une forte personnalité. Elle n’hésite d’ailleurs pas à nommer son qigong de son propre nom : le « guolin qigong », le qigong de madame guolin, ce qui, parmi toutes les formes de qigong, est assez rare pour être remarqué. Lui, intellectuel, érudit, est connu pour son caractère affable, sa gentillesse, sa capacité à collaborer et son esprit d’équipe. Il a nommé son qigong, le « qigong des pouvoirs (neng) de l’esprit, de l’intelligence (zhi).

Le siège de l’esprit est le cerveau. 

Et voici à quoi ressemble votre cerveau :

Cette image est extraite d’une vidéo très populaire tirée d’une conférence de Mme Taylor, au cours de laquelle elle décrit son ressenti lorsqu’elle fut victime d’un AVC :

https://www.youtube.com/watch?v=ZsYzAJh08iI

  Notons cependant, que pour la plupart des neuroscientifiques, la  notion de deux cerveaux (le cerveau gauche serait le siège de la logique, de la raison, tandis que le droit celui des émotions, de l’intuition) est plus une croyance devenue une mode dans les milieux « new age » qu’une réalité scientifique. Il n’empêche que anatomiquement, notre cerveau comporte bien deux hémisphères. Entre les deux, du vide. Cette image parlera d’autant mieux, je l’espère, aux pratiquants de Zhineng Qigong qu’ils savent bien que l’un des objectifs principaux de ce Qigong  est l’ouverture de la « porte du ciel, tian men»…  De par sa nature, le Zhineng Qigong est un Qigong exigeant, qui demande au pratiquant un fort pouvoir de concentration, beaucoup de pratiques se font  d’ailleurs les yeux clos, dans une immobilité relative, avec quelquefois une forte sollicitation statique du corps (épaules, hanches) qui en rend l’accès difficile pour beaucoup, notamment les personnes âgées.   

De ce point de vue, le Guolin Qigong est plus accessible.  L’essentiel  des  pratiques se font les yeux ouverts, l’attention se porte facilement sur la respiration  et les mouvements sont généralement accessibles à tous.

Ce qui fait la spécificité de ce Qigong est bien sûr la fameuse respiration ventilée, deux inspirations pour une expiration xi xi hu. Pour l’anecdote, et pour les amateurs de séries, j’ai eu la bonne surprise de trouver un écho à cette pratique dans la troisième saison, épisode 6, de « Future man » :

Et oui ! Trois inspirations pour une expiration ! Il fallait bien cela pour que nos trois héros puissent enfin se sortir de leur situation bloquée au sein de ce pseudo paradis (Haven) dans lequel ils se trouvent.

Quand la respiration permet de se sortir d’un cercle vicieux ou d’une situation bloquée, n’est-ce pas cela que l’on appelle la guérison ? Et quel plaisir de marcher dans la nature !

Bonne rentrée à toutes et tous.

30 Aout 2020

Yves Lorand

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article