Xing Shen Zhuang 9. La pratique

Publié le

Xing Shen Zhuang 9

LA PRATIQUE

La neuvième section de Xing Shen Zhuang  形神庄, la « deuxième » méthode du Zhi Neng Qi Gong 指能气功

s’intitule  : Tan Tui Qiao Zhi Miao Tai Ji 弹腿翘足描太极,

pousser la jambe, fléchir le pied et dessiner un « Taiji ».

  1. EXPLICATION DES MOUVEMENTS :

Le corps est droit et centré, passez le poids sur la jambe droite, soulevez la jambe gauche, la cuisse à l’horizontal, le mollet pend naturellement. Tirez le bout du pied vers vous, poussez vers le bas, répétez ce mouvement 3 à 5 fois. Tournez le pied avec le dos du cou-de-pied et les orteils vers l’intérieur (vers l’extérieur, vers le haut, vers l’intérieur, vers le bas), puis tournez vers l’extérieur (intérieur, haut, extérieur, bas), 3 à 5 fois  chaque mouvement, en gardant le corps droit et en effectuant des mouvements lents et réguliers.

Fléchissez le bout du pied vers le bas en redressant l'arrière du pied et écartez  doucement la jambe dans la diagonale à un angle de 45 ° vers l'avant, en alignant le mollet et la cuisse. Tirez le bout du pied vers vous, poussez le talon puis poussez le bout du pied en rétractant le talon, 3 à 5 fois. Tournez le bout du pied vers l’intérieur (extérieur, haut, intérieur, bas) puis vers l’extérieur (intérieur, haut, extérieur, bas), 3 à 5 fois chaque, en gardant le corps droit et en effectuant des mouvements lents et réguliers.

Rétractez le gros orteil, ramenez le mollet et replacez le pied à sa position d’origine.

En passant le poids sur la jambe gauche, répétez la même séquence en symétrique avec la jambe droite.

 

Effets :

Chaque action de cette formule a des fonctions différentes. Monter les genoux et les jambes exerce principalement le méridien du pied-yangming- de l'estomac, qui est à la base de l'utilisation des trois méridiens inférieurs dans les arts martiaux; incliner les orteils  exerce les trois méridiens yang du pied; pousser le talon stimule les trois méridiens yin et joue donc un rôle à la fois dans les deux composantes yin et le yang. Tracer un cercle à l'intérieur et à l'extérieur du pied mobilise les articulations de la cheville et permettent au Qi d’atteindre les orteils. Dans les arts martiaux, les pieds doivent avoir des fonctions telles que la capture et la fermeture. L’enroulement du gros orteil peut activer le Qi des trois méridiens yin du pied. Les sections précédentes ont mobilisé principalement les méridiens yang. Cette section mobilise les trois méridiens yin du pied pour harmoniser le yin et le yang. Les trois sections 7, 8 et 9 ont non seulement un bon effet sur les maladies des articulations des membres inférieurs, des muscles et des tendons, mais s'appliquent également aux patients atteints de maladies du foie et des reins.

  1. COMPLEMENTS POUR LA PRATIQUE                                              

La principale difficulté de cet enchainement réside dans la maitrise de l’équilibre corporel en se tenant debout sur une jambe. L’on pourra être tenté d’ouvrir les yeux pour maintenir cet équilibre, mais la pratique yeux fermés devra cependant être réalisée dès que cela sera possible. Si vous voulez maîtriser l'équilibre, vous devez d'abord vous détendre mentalement, car ce n'est que lorsque le corps est détendu que l'équilibre peut être maintenu, et la relaxation de l’esprit est la condition préalable à la relaxation physique. De plus, vous devez également détendre activement votre corps: lorsque vous levez les jambes, vous pouvez vous asseoir légèrement sur vos hanches, expirer d'abord, appuyer vous fermement sur le qi et laissez le descendre dans votre dantian lorsque vous soulevez la jambe. Prenez conscience de toute la plante du pied et placez votre attention au milieu du pied, cela vous aidera à garder votre équilibre.

Les mouvements seront lents et réguliers, tout en étant bien détendus. L’on veillera à effectuer les mouvements complètement, en allant aussi loin que possible dans les flexions et les extensions. Toute la séquence se fera de manière continue, sans interruptions. Pour ramener le pied, en enroulant le gros orteil, on enroule également la plante du pied. Cela active les méridiens rate/pancréas et foie, ainsi que les reins. Pousser le talon et étendre le pied stimule le méridien vessie. Lorsque la jambe est étendue sur le coté, il est possible, si l’on éprouve trop de difficultés, de poser le talon au sol pour effectuer les flexions, extensions et rotations. A l’inverse, si l’on se sent à l’aise, on pourra bien entendu répéter les mouvements de flexion-extension un plus grand nombre de fois, jusqu’à 50 ou 100 répétitions. Si l’on sépare les doigts ce même nombre de fois lors de la section 3, cela ouvrira tous les méridiens du corps.

Si vous n’avez pas le temps de faire toutes les sections de Xing Shen Zhuang, et que vous choisissez de faire la tête de la grue et du dragon (section 1), vous devrez faire en complément cette section, afin d’équilibrer le haut et le bas du corps.

De l'importance de garder le corps droit, centré, le bassin horizontal...

Les mouvements sont lents et continus...

Concentration sur les points d’énergie : 

En pratiquant cet enchainement, vous pouvez observer (et non pas se concentrer sur…) les 7 grandes étoiles, (Baihui, Huagai, Mingmen, 2 Huantiao, 2 Zuwaihuai) comme pour la tête de la grue et du dragon dans le premier enchainement.

       3-  TEMOIGNAGES DE PRATIQUANTS (source : www.hylt.org)

● Etendre les jambes et lever les pieds améliore encore la capacité de l’esprit à contrôler la forme. Fermez les yeux et faites-en l'expérience dans votre corps, et vous sentirez que chaque petit mouvement peut affecter la circulation du Qi de votre corps. En me regardant du centre de mon esprit et à l'intérieur de mon corps, je sens que mes deux membres inférieurs sont vivants, et chaque fois que mes orteils sont inclinés, poussés ou rétractés, ils peuvent étirer les ligaments du cou. (Sun Guimei)

● Dans la neuvième section de l'exercice intensif, en raison de l'augmentation de la force, le Qi accélère pour pénétrer dans les couches plus profondes… En faisant ce mouvement, j'ai senti de l'air revenir vers le sacro-iliaque, tout mon corps était comme un tube vide, et ma jambe d’appui était comme un pilier d'air, fermement enraciné sur le sol. La jambe sort et le qi dans la tête tourne lorsque la cheville tourne. (Liu Weihua)

● Dans la neuvième section, commencez par illuminer les sept grandes étoiles, recevez l’esprit dans le corps, puis pensez au corps comme vide, puis faites couler dans le dantian; sentez que l'abdomen est une masse d'air transparente, puis précipitez la masse d'air vers les pieds et remontez, pour que le corps devienne une masse d'air entière. Gardez la masse d'air lorsque vous faites le mouvement, de sorte que même si vous vous tenez au sol avec une jambe, votre corps soit stable et détendu. (Wang Huagang)

(d’après le Dr Pang Ming)

Yves Lorand

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article