GUOLIN QIGONG 26

Publié le

Chapitre 7 : Les huit pièces de brocart du nouveau Qigong

 

 Les huit pièces de brocart sont un ensemble de huit méthodes d’entrainement et d’exercice composé à partir de huit mouvements ayant pour effet de prévenir et guérir les maladies, d’entretenir et de renforcer le corps et la santé. Cet exercice est à la fois dynamique et paisible, confortable et naturel, il est favorable pour s’entrainer à relâcher la taille, à maitriser le Qi, à faire descendre la pensée, il peut renforcer les fonctions cardiaques et pulmonaires, favoriser la circulation dans les méridiens et la circulation du Qi et du sang.

 Les huit pièces de brocart du nouveau Qigong est un exercice de niveau intermédiaire du GuolinQigong, il requiert d’avoir certaines bases lors de la pratique des exercices élémentaires, il faut après avoir surmonté la difficulté d’être « détendu et calme » concentrer la pensée sur le Dantian médian lors de la pratique. Si ce point n’a pas été maitrisé il ne faut surtout pas concentrer sa pensée au Dantian afin d’éviter les indispositions et les erreurs. A noter qu’il faut en premier lieu apprendre la posture, ce n’est qu’une fois que la posture est maitrisée que l’on peut focaliser la pensée sur le Dantian. Il ne faut pas brûler les étapes.

 

Phase préparatoire :

 

Position debout relâchée. Les dix exigences utilisent l’exercice de la marche naturelle. Détendre le corps et l’esprit, la pensée du Baihui, de la gorge ou du Shanzhong se focalise sur le Dantian. Les personnes atteintes d’hypertension ou les débutants, focaliser la pensée au Dantian à partir du Shanzhong.

Faire trois respirations au Dantian médian. A l’expiration, détendre la taille, fléchir les genoux pour s’accroupir, la pensée suit et descend, le Qi descend, cela doit être naturel.

Faire trois ouverture-fermetures au Dantian médian.

 

Première partie : La montée-descente au Shanzhong agit sur les trois foyers

 

Première section: Appuyer sur le point Shanzhong, s’accroupir trois fois et faire neuf respirations

 

  1. Appuyer sur le Shanzhong trois fois et faire trois respirations

 A la suite de la dernière fermeture des trois ouverture-fermetures de la phase préparatoire. Les mains positionnées devant le Dantian médian, les paumes vers l’intérieur, les pointes des majeurs se touchent légèrement, lentement tourner les paumes vers le haut (pour les personnes atteintes d’hypertension ne pas tourner les mains, les paumes restent tournées vers l’intérieur), ainsi la pensée se stabilise facilement au Dantian médian, si les mains sont tournées rapidement, la pensée se disperse. Les mains longent le Renmai pour monter lentement au Shanzhong, lentement tourner les poignets, appuyer sur le Shanzhong avec la pointe des majeurs (la dernière section du doigt), les pouces sur les points Qihu, faire trois appuis et trois respirations (lorsqu’on appuie sur les points relâcher la taille, coordonner la respiration Qi de sorte d’expirer par la bouche et d’inspirer par le nez, cela sera de même par la suite).

 

  1. S’accroupir trois fois et respirer neuf fois

A la suite de ce qui précède. Tourner les paumes des mains vers le bas, les pointes des majeurs toujours en contact, les mains au même niveau, les poignets détendus, garder le haut du corps vide (détendu) et le bas du corps plein (ferme), les pieds parallèles au même niveau, se détendre tout en s’accroupissant, ne pas courber la taille ni ne s’incliner vers l’avant. Les mains suivent le mouvement et descendent, la vitesse de descente doit être identique à celle de la détente de la taille et de la vitesse d’accroupissement du corps. Enfin s’accroupir jusqu’à ce que les cuisses soient parallèles au sol (attention: les genoux ne doivent pas dépassés les pointes des pieds). Les personnes âgées et avec une faible constitution s’accroupissent en fonction de leur capacité. Rester accroupi un moment, tourner lentement les paumes des mains vers le haut, redresser lentement les jambes, les mains montent jusque devant le Shanzhong, puis tourner les paumes vers le bas (les mains ne descendent pas), faire trois respirations. Ceci constitue un cycle. En tout, il faut faire trois cycles, trois accroupissements et neuf respirations. Ensuite, les mains redescendent au Dantian médian, faire trois ouverture-fermetures au Dantian médian.

 Les trois respirations au Dantian médian et les trois accroupissements et les neuf respirations utilisent toutes la respiration ventrale. Si vous manifestez des malaises, temporairement n’utiliser pas ce type de respiration.

Que ce soit à la montée ou à la descente, les pointes des majeurs sont toujours en contact, les mains au même niveau, les poignets relâchés (à l’exception des personnes atteintes d’hypertension pour qui les paumes restent tournées vers l’intérieur).

 

Deuxième section : La montée-descente ouverture-fermeture de face sans s’accroupir

 

A la suite de ce qui précède. En cas de pathologie, faire en fonction de l’état de santé, les personnes sans pathologie faire selon l’ordre tel que gauche pour les hommes droite pour les femmes pour décider quel pied avancer. Si on prend comme exemple de commencer en premier par le pied gauche: le centre de gravité se déplace sur le pied droit, détendre le pied gauche, avec la pointe du pied gauche pointer légèrement le sol au niveau de l’intérieur du pied droit à 10 cm du milieu de celui-ci, puis vers la gauche en avant avancer d’un pas, le talon touche terre en premier, la pointe du pied soulevée (attention: les genoux ne doivent surtout pas être tendus, ni fléchis ils doivent être relâchés. Avancer les pas par la suite sera de même). Après avoir posé la plante du pied gauche à plat, faire une montée-descente ouverture-fermeture sans s’accroupir. Ramener le pied arrière et faire une ouverture-fermeture au Dantian médian. Changer avec le pied droit, de la même façon faire une montée-descente ouverture-fermeture sans s’accroupir. Après la deuxième montée-descente ouverture-fermeture, ramener le pied arrière et faire trois ouverture-fermetures au Dantian médian.

 

Deuxième partie : Draguer le Renmai pour ajuster le Shanzhong

 

Première section : Appuyer sur le point Shanzhong, s’accroupir trois fois et faire neuf respirations (identique à la première partie)

 

Deuxième section: Rotation du corps à gauche et à droite et trois respirations au Shanzhong

 

A la suite de ce qui précède. Tourner le corps selon l’ordre gauche puis droite pour les hommes et droite puis gauche pour les femmes. Prenons par exemple de tourner le corps d’abord vers la gauche: le centre de gravité se déplace vers le pied droit, détendre le pied gauche, avec comme pivot le talon gauche, tourner la pointe du pied gauche de 90° vers la gauche, le corps tourne également vers la gauche. Le centre de gravité se déplace sur le pied gauche, détendre et soulever le pied droit, de même le tourner vers la gauche, poser le pied droit derrière le pied gauche à une distance égale à la longueur d’un pied (à ne pas confondre avec le pied l’unité de mesure de longueur), à ce moment-là le corps a déjà tourné de 90° par rapport à la position de face (par la suite les rotations du corps à gauche et à droite seront également ainsi). Tourner les mains lentement au Dantian médian, les paumes vers le haut, elles longent le Renmai pour monter lentement jusqu’au Shanzhong,puis tourner les paumes vers le bas, déplacer le centre de gravité vers l’arrière, détendre le pied avant, la pointe du pied touche le sol, les pointes des majeurs en contact, elles descendent en étant au même niveau, le corps s’incline vers l’arrière (comme la descente de la montée-descente ouverture-fermeture), les mains descendent jusqu’au Dantian médian. Au Dantian médian lentement tourner les mains, paumes vers le haut, le centre de gravité se déplace vers l’avant, lorsque les mains montent jusque devant le Shanzhong le centre de gravité va vers le pied avant, le pied arrière se détend, le talon se décolle (comme dans la montée de la montée-descente ouverture-fermeture). Ensuite, le centre de gravité se répartit uniformément entre le pied avant et le pied arrière, les paumes des mains se tournent lentement vers le bas, faire trois respirations au Shanzhong. S’arrêter un instant, le centre de gravité se déplace vers le pied gauche, avec comme axe de rotation la pointe du pied, le pied droit tourne pour revenir vers l’avant. Ensuite, le centre de gravité migre au pied droit, détendre et soulever le pied gauche, tourner le pour revenir de face afin que les pieds restent en position pour la posture debout relâchée (par la suite les rotations pour revenir de face seront identiques). Tourner le corps vers la droite, comme vu précédemment les mains d’abord descendent, puis montent, faire trois respirations au Shanzhong, puis tourner pour revenir de face, les pieds parallèles, à plat au même niveau.

 

Troisième section : Faire un pas vers l’avant et trois respirations au Shanzhong

 

Se référer au mouvement précédent, pour avancer le pas les hommes commencent par le pied gauche les femmes par le droit. Après avoir avancé le pied, comme vu précédemment les mains descendent puis montent, faire trois respirations au Shanzhong. Ramener le pied arrière, les mains descendent jusqu’au Dantian médian, faire trois ouverture-fermetures au Dantian médian.

 

A suivre....

 

vidéo de demonstration des mouvements

Source: Guolin xin qigong; 1999. Edition: Renmin tiyu chubanshe. Beijing

Yves Lorand

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article